Non classé

841 473 Luckyweb

Nouvelles règles de publication sur Youtube

Youtube et la loi COPPA

Youtube a mis en place de nouvelles règles afin de respecter l’accord conclu avec la FTC aux USA. Il s’agit de la loi COPPA, Children’s Online Privacy Protection Act. Il est donc devenu obligatoire de notifier dans Youtube Studio si vos vidéos s’adressent aux enfants ou non. Vous pouvez définir votre audience à partir de votre chaine ou au niveau de chaque vidéo. Le nécessaire doit être fait aussi bien pour vos anciennes vidéos que pour les nouvelles.

Les vidéos conçues pour les enfants seront traitées différemment. Certaines fonctionnalités comme les commentaires ne seront plus disponibles. Youtube ne diffusera pas d’annonces personnalisées sur ces vidéos. Les fiches infos, les écrans de fin, les stories, l’onglet « communauté », la cloche de notification et l’enregistrement dans une playlist seront désactivés.

Il est donc nécessaire de se mettre en conformité avant fin de l’année. Si le nécessaire n’était pas fait, l’IA de Youtube pourrait définir l’audience de vos vidéos à votre place… Le centre d’aide de Youtube est là pour vous guider mais vous pouvez aussi vous adresser à votre agence digitale favorite.

balise titre seo
1024 576 Luckyweb

La balise titre

Optimisez vos balises titre

L’inspiration de cet article m’est venue de la rencontre récente avec un entrepreneur désespéré quand au référencement de son site web. Un rapide coup d’oeil m’a permis de voir qu’il avait réalisé lui même son site sur une plateforme type gratuite et qu’aucun métatitre ni métadescription n’avait été implémenté sur les différentes pages du site.

La balise titre est à la base du référencement et c’est elle que les moteurs de recherche utilisent comme titre pour présenter les pages des sites parmi les résultats de recherche. La balise titre doit aussi répondre à certains critères listés ci-après :

  • Mots clefs les plus importants : la balise titre doit impérativement reprendre le(s) mot(s) clef(s) le(s) plus important(s) de votre page et doit être présentée avec une syntaxe correcte. Le mot clef ou les mots clefs qu’elle contient doivent se retrouver dans le texte de la page avec un pourcentage de redondance acceptable pour Google.
  • Longueur du titre : Veuillez à ne pas reprendre un titre trop long, ce qui aurait pour effet de présenter un titre tronqué sur les moteurs de recherche. L’internaute risquerait alors de passer à coté de votre message.
  • Titre différent par page : ne répétez pas le même titre sur plusieurs pages de votre site. Vous donneriez l’impression à Google de réaliser du contenu dupliqué. Soyez donc créatif et analysez les requêtes de l’internaute pour savoir quels seront les meilleurs choix de mots clefs pour les titres.
  • Evitez les titres sans intérêt : les titres tel que « accueil », « homepage » ou « services » trop généraux sont à éviter. Remplacez ce type de titre par votre nom d’entreprise, votre localisation, vos marques, etc…

La balise titre est le premier résultat que les internautes découvrent dans les moteurs de recherche. Assurez-vous donc qu’il résume bien votre page et donne envie de cliquer vers votre site. Le travail de référencement ne s’arrête bien sûr pas là et si l’on veut s’assurer d’une performance optimale, mieux vaut le confier à un spécialiste SEO.

 

1024 576 Luckyweb

Améliorer sa performance SEO

Le design d’un site web ne fait pas tout. Il peut être de toute beauté mais cela ne garanti aucunement qu’il soit performant dans les moteurs de recherche. Et les défauts d’indexation sont souvent dus au manque de contenu qui est la première chose à soigner. Une page pauvre en texte ou avec un texte dupliqué aura très peu de chance d’être bien référencée par Google. Il existe toutefois toute une série de critères annexes à prendre en compte. C’est le travail du référenceur qui a accès à un grand nombre de données et à des outils digitaux pour mesurer le potentiel SEO et l’améliorer. Le référencement est une course de longue haleine qui mobilise énormément de ressources. Les clients ont parfois du mal à comprendre le prix des prestations SEO car elles n’ont pas la même visibilité que le travail de l’infographiste. En effet, beaucoup d’actions peuvent être prises sans que quoi que ce soit de visible n’ apparaisse sur le site si ce n’est l’amélioration de sa performance en référencement.

Beaucoup d’informations « SEO » sont déjà accessibles sur la Google Search Console ou Analytics comme le volume d’impression, les clics, le CTR, le positionnement par URL, les sources de trafic, etc… Il faut interpréter tous les résultats disponibles et croiser les informations afin de déterminer les pages à optimiser en priorité. Et ce n’est pas tout, car les règles de positionnement ne sont pas identiques pour tous les sites web. Un site de e-commerce ne sera pas crawlé par les robots de Google de la même manière qu’un site de petites annonces ! Le volume du contenu sera par exemple plus important que la vitesse de chargement pour certains sites et vice-versa. Il faut également analyser le maillage des pages, la longueur des titres, les balises, le nombre de mots, la profondeur des pages, etc… Analyser la position de chaque page sur les SERP de Google, info également disponible dans la Search Console, permet de tirer des enseignements pour améliorer le positionnement de pages qui se positionnent moins bien.

Un autre critère à prendre en compte est le netlinking dans le but d’améliorer la qualité du trafic et la popularité du site web. Multiplier le nombre de liens sur d’autres sites web référents n’est pas toujours aisé à mettre en place. Toutefois le développement de partenariats et la publication de commentaires sur un blog peuvent aider à condition d’être qualitatifs. Attention à la qualité des sites source et aux liens brisés !

Vous l’avez compris, l’analyse et la mise en place des actions SEO représente un travail de marathonien et il est préférable de confier cette tâche à un professionnel qui se tient au courant des dernières actualités en la matière.

HTTPS indispensable en lieu et place du HTTP
1024 576 Luckyweb

Mon site n’est plus accessible : il n’est pas HTTPS !

Mon site n’apparait plus dans les moteurs de recherche !

Google l’avait annoncé depuis des mois, voire des années. Les sites non sécurisés ne seraient plus affichés dans le moteur de recherche et rendus inaccessibles aux internautes. Et en effet depuis plusieurs semaines, des milliers de sites web ne sont plus référencés dans Google, pire ils sont devenu inaccessibles ! Google a en effet commencé à déclasser tous les sites non sécurisés par le protocole HTTPS.

Pour d’autres la chute dans les résultats est spectaculaire et les premières places des sites en HTTP sont en train de disparaitre à la vitesse de l’éclair. Il y a toutefois des solutions mais mieux vaut faire vite si vous souhaitez maintenir votre référencement.

Pourquoi Google agit-il de la sorte ?

Il faut savoir que le message d’alerte « site non sécurisé » qui est affiché dans les moteurs de recherche fait fuir les visiteurs potentiels. Il faut donc rassurer le visiteur et à ce titre le HTTPS est même indispensable pour les sites de e-commerce. Quel internaute oserait encore confier ses données à un site non sécurisé ? Quel serait donc l’intérêt des moteurs de recherche d’indexer encore correctement ce genre de site?

Mais qu’apporte le HTTPS ?

Le HTTPS code les échanges de données en protégeant le site web mais aussi les bases de données et met l’utilisateur à l’abri de vol d’informations personnelles ou sensibles comme les codes de cartes de crédit par exemple.

Nous vous conseillons donc de vous adresser rapidement à l’administrateur de votre site afin qu’il fasse le nécessaire. Vous pouvez toutefois vous assurer vous même que votre site n’a pas été blacklisté par Google en vous rendant dans la Search Console afin de retrouver toutes les informations d’indexation. Vérifiez que les adresses des différentes pages de votre site ne sont pas bloquées et assurez-vous que le fichier robots.txt ne bloque pas l’exploration de votre site. Une autre petite vérification à faire est de contrôler si une balise de type META noindex n’a pas été utilisée et dans ce cas, de la supprimer. Elle est généralement placée entre les balises <head> et </head>.

Je rassure bien entendu tous les clients de Luckyweb dont les sites sont bien sécurisés et indexés selon les derniers algorithmes de Google. Vous n’êtes pas client chez Luckyweb et vous n’avez pas ou plus d’administrateur de site ? Vous ne savez pas comment faire ? Vous souhaitez améliorer le référencement de votre site ? N’hésitez pas à me contacter.

SEO assistant vocal
1024 576 Luckyweb

Les principes SEO sur assistant vocal

Ou comment améliorer son référencement sur assistant vocal

Les assistants vocaux comme Siri, OK Google, Alexa, etc… ont le vent en poupe et certains d’entre-vous se demandent comment figurer en bonne place sur ces plateformes. Certaines études montrent que plus de 70% des requêtes locales sur les moteurs de recherche débouchent généralement sur une visite en magasin. D’où l’intérêt de se retrouver cité dans les résultats de recherche.

L’étape numéro un est de publier et mettre à jour ses données tel que coordonnées, horaires, accès, services, catégorie de commerce, tarifs, etc… de manière uniforme sur toutes les plateformes existantes. Votre horaire doit être le même dans la page de contact de votre site, sur votre page Facebook et sur votre page Google My Business par exemple. La publication d’événements, de promotions locales ou la réponse aux questions des internautes sur Google My Business aura une influence certaine sur le référencement dans les assistants vocaux. Une fiche Google My Business vivante sera un vrai plus. Il est donc conseillé de répondre aux questions des internautes mais aussi de répondre aux avis en remerciant l’internaute qui a déposé un avis positif et en répondant correctement aux avis négatifs. Pour rappel, un avis négatif peut souvent être une opportunité pour mettre en avant un service ou un produit différent de la concurrence. Si un client a par exemple été déçu de son dessert dans votre restaurant, pourquoi ne pas lui répondre que ce n’est pas votre spécialité mais que vous êtes reconnu pour vos plats de poissons et vos langoustines grillées. La prochaine fois qu’un internaute interrogera son assistant vocal pour rechercher un restaurant local spécialisé en poissons et crustacés, vous aurez toutes les chances d’être cité. De plus Google rappelait encore récemment aux référenceurs que répondre aux avis était un critère important pour le référencement.

Le principe général est donc de vérifier si les données publiées sont « universelles » sur l’ensemble des plateformes sur lesquelles vous êtes présent et d’enrichir votre page Google My Business d’informations locales pertinentes sur vos accès, vos horaires, vos modalités de livraison, vos spécificités, etc… Pour ceux qui n’ont pas le temps, il existe des solutions via la mise en place de certains API ou de flux spécifiques dans votre site vers les plateformes concernées mais il sera dans ce cas nécessaire de réaliser cela avec votre « web developer ».

1024 576 Luckyweb

Joyeuses fêtes

En cette fin de mois de décembre, je vous souhaite de joyeuses fêtes et une année 2019 passionnante.

Je ne manquerai pas de vous tenir informé tout au long de cette nouvelle année sur les dernières tendances de notre monde digital toujours en mouvement. Les grands principes évoqués en 2018 resteront d’actualité en 2019 mais certaines nouvelles orientations marketing se dégageront : notamment le marketing vocal avec l’avènement des nouvelles enceintes connectées. La rapidité de votre site web et la surveillance de votre « image digitale » feront toujours partie des incontournables. L’expérience utilisateur sera votre priorité numéro 1 et l’ergonomie de votre site devra répondre à l’utilisation de plus en plus importante du mobile.

Alors, rendez-vous en 2019 !

Google my business Luckyweb
667 375 Luckyweb

Google My Business à la mode Facebook

Google My Business prend des airs de réseau social

Google My Business ou Google Maps pour certains, semble prendre de plus en plus des allures de réseau social. Étonnant, alors que Google s’apprête à fermer Google+ pour le grand public. Les fonctionnalités s’étoffent de plus en plus et chaque mois apporte son lot de nouveautés. Nous évoquions déjà dans un article précédent la possibilité de réserver directement sa table de restaurant sur Google My Business.

 

Il est à présent possible de suivre certains endroits à partir d’un bouton « follow ». Cela permet à l’utilisateur de reçevoir les dernières actualités d’un établissement, de découvrir les promotions, les nouvelles offres, les évènements éventuels, etc… Il s’agit donc d’une sorte de fil d’actualité (tiens, tiens,…) qui vous permet de suivre vos marques ou commerçants préférés. Le bouton « follow » n’est pas encore disponible en Belgique mais déjà opérationnel aux USA, au Canada, Australie, etc… L’avenir nous dira si le géant de Mountain View le déploiera sur l’Europe.

 

Autre innovation : la messagerie qui vous permet de contacter directement le commerce sans devoir quitter l’application et donc sans clic supplémentaire vers le site web. Cela ne sera bien entendu possible que pour les entreprises ayant un compte Google My Business. Les entreprises titulaires de ce compte pourront alors répondre directement au client potentiel. Aie, il faut déjà relever ses mails, sa messagerie Messenger, ses WhatsApp et voici qu’il faudra s’occuper de « Google message » en plus, direz-vous !

 

Pour rappel, il est déjà possible pour tout entreprise présente sur Google My Business de publier des « posts » un peu comme cela se fait déjà sur Facebook ou Twitter. Ces « posts » permettent de réaliser un marketing plus ciblé où le client potentiel peut découvrir un évènement, un nouveau produit ou la dernière vidéo publiée sur votre chaine Youtube ! Et cela prendra tout son sens, une fois le bouton «follow » disponible.

 

Je ne manquerai pas de suivre ces évolutions et de vous tenir informé à travers mes actualités.

Restaurant Google réserver sa table
1024 520 Luckyweb

Reserve Google restaurant

Réserver sa table de restaurant directement depuis Google My Business

De nouvelles fonctionnalités sont apparues pour les restaurateurs dans leur page Google My Business. Leurs menus peuvent à présent être directement visibles dans leur fiche sur mobile mais pas seulement. L’internaute a maintenant aussi la possibilité de réserver une table au restaurant sur la page Google My Business. Les plates-formes de réservation qui sont maintenant légions sur le net ont du soucis à se faire et ne voient pas toutes d’un bon oeil l’apparition de Google sur ce terrain. Le service a été testé aux USA avec succès semble-t-il et le géant de Mountain View semble vouloir l’étendre à d’autres langues que l’anglais.

L’intégration de ce module de réservation peut se faire sur le site web du restaurateur ou peut être directement intégré dans la page Google My Business. Les informations de réservation sont alors automatiquement envoyées vers le logiciel choisi par le restaurateur afin d’enregistrer la demande de table. Il est totalement gratuit pour l’internaute mais payant pour le restaurateur. Google prélève en effet une commission à chaque réservation effectuée.

Le petit bouton « réserver » de Google est pratique et simple et n’oblige plus l’internaute à rechercher l’onglet de réservation dans le site web du restaurant. Il permet en temps réel de voir si une table est disponible avant de la réserver. C’est tout bénéfice pour les gens pressés et il est fort à parier que le système de réservation sera bien vite adopté. Le bénéfice est aussi important pour le restaurant qui voit ses tables se remplir sans devoir à tout bout de champ décrocher le téléphone.

 

le bateau connecté
1024 577 Luckyweb

Le bateau connecté, déjà une réalité

Petite visite au salon nautique de la Rochelle

Lors du salon nautique international du Grand Pavois à la Rochelle, certains constructeurs présentaient leurs solutions pour rendre le bateau, qu’il soit à moteur ou à voile, entièrement connecté et « pilotable » directement depuis un smartphone ou une tablette. 

La maison connectée est une réalité aujourd’hui et elle permet de gérer à distance son chauffage, sa consommation d’électricité, l’éclairage, etc… Il en va de même pour la voiture ou certains constructeurs permettent de gérer à distance l’ouverture des portes du véhicule, de le géolocaliser, de surveiller son autonomie, régler la climatisation, etc… La navigation et la gestion de son bateau est tout aussi complexe, voire plus, et le bateau connecté est « la solution » pour gérer toutes les fonctions lors d’une navigation. Le bateau devient ainsi plus sûr pour le plaisancier et accroit son plaisir lors des sorties en mer. Le bateau connecté vous permet de récolter en temps réel des données sur son état et sa position, de mémoriser vos navigations et vos mouillages préférés, de recevoir une alerte sur votre mobile si celui-ci quitte une zone géographique définie, de piloter certaines fonctions directement depuis votre smartphone, de prévoir les maintenances, etc…

La plupart des systèmes connectés fonctionnent via une série de capteurs qui récoltent toute une série de données en temps réel tel que la météo, les eaux usées, la vitesse, les données moteur, les performances, l’apparition de problèmes, etc… Dans le cas des moteurs Mercury par exemple, il suffit d’installer un boitier relié au moteur et ce dernier vous envoie des informations très précises sur les tours par minutes, le carburant, la vitesse, le niveau des liquides, etc… directement à travers une application simple et intuitive. Vous retrouvez ainsi toutes ces informations via l’application VesselView sur votre mobile ou tablette et vous avez un accès instantané à tout ce que vous souhaitez savoir. L’application vous informe en cas de problème et vous permet également de collecter des informations sur votre moteur qui pourront vous aider à mieux entretenir ce dernier ou à aider votre concessionnaire à réaliser un entretien ou un dépannage avisé. L’application est disponible sous IOS ou Android et vous permet de tout gérer en quelques clics.

Le marché de la plaisance connectée en est encore à ses débuts et les quelques constructeurs présents qui offraient déjà des solutions digitales me confiaient l’intérêt croissant de la clientèle pour gérer leur bateau directement via une appli sur leur mobile. Le bateau lui aussi, sera peut-être un jour autonome et vous mènera en toute sécurité au mouillage choisi sur son appli !

gérer sa réputation sur le net
1000 563 Luckyweb

E-Reputation, les avis qui comptent

E-Reputation, les avis qui comptent

 

L’ e-réputation est la notoriété numérique d’une entreprise, d’un commerce ou d’une marque à travers les avis publiés par les internautes sur le web. Il est aujourd’hui essentiel de surveiller l’image véhiculée sur la toile car de mauvaises cotations peuvent ruiner tous les efforts de référencement et être synonyme de pertes importantes de chiffre d’affaire. Certaines études stipulent que 80% des consommateurs recherchent des avis avant d’acheter un produit ou un service et que 30% d’entre eux renoncent à l’achat en cas de commentaires négatifs.

Les internautes prennent donc de plus en plus l’habitude de vérifier ce que l’on dit de vous avant de passer à l’achat d’un produit ou d’un service, et ils le font sur de multiples plateformes. Pour les restaurant, hotels et l’horeca en général, le premier portail est aujourd’hui TripAdvisor à côté de Booking.com mais il en existe d’autres comme Airbnb, Viator, etc…

Depuis quelques années, les pages Google My Business (Google Maps) prennent de plus en plus de place sur la toile. Impossible d’y échapper même si vous n’avez pas souhaité y apparaitre. Un internaute peut en effet laisser un avis sur votre entreprise sans que vous n’en soyez informé. Et bien souvent c’est par un client que l’entrepreneur apprend qu’il a écopé d’une cotation souvent peu élogieuse à propos de ses services ou de ses produits. Il sera de plus souvent impossible de l’enlever. La première réaction est donc de répondre aimablement à la personne qui vous note. Il faut par la suite mettre en place une stratégie de communication visant à obtenir auprès de ses clients satisfaits des commentaires positifs. Plutôt que de subir, encouragez vos clients à publier des avis. C’est un travail supplémentaire que peu d’entrepreneurs ont le temps de mener et l’idéal sera de confier votre réputation à une agence en e-reputation qui possède des outils performants pour réaliser une veille permanente sur le web. L’agence saura comment répondre tout en ayant accès aux différentes plateformes.

Ne négligez donc pas votre bouche à oreille numérique car si vous décidez de ne pas prendre en considération les commentaires publiés, sachez que vos clients potentiels, eux les lisent.